Agence Sénégalaise d’Electrification rurale (ASER)

L’Agence Sénégalaise d’Electrification rurale (ASER) a été créée par décret n° 99-1254 du 30 décembre 1999. Elle a, entre autres, comme objectifs de :

  • situer l’électrification rurale dans une perspective de développement économique et social durable, par une exigence de reproductibilité et de viabilité technique et économique dans le montage des opérations ;
  • impliquer le secteur privé, le secteur associatif et les collectivités locales en position d’acteurs moteurs de l’électrification rurale.

L’ASER est une unité autonome de service du Ministère de l’Energie, chargée de promouvoir l’électrification rurale à travers un soutien aux initiatives au niveau national et au niveau international, en particulier pour développer les programmes d’électrification arrêtés sur la base du plan d’électrification défini par le Ministre de l’Energie.

Les activités de l’ASER sont régies par une Lettre de mission du Ministre chargé l’Energie. Cette Lettre de mission fixe aussi des indicateurs de performance précis à l’Agence.

Pour accomplir la mission qui lui a été confiée par le Gouvernement, l’ASER a conçu un tissu organisationnel très opérationnel composé d’un Conseil d’Administration, d’une Direction Générale, d’un Comité des Prêts et Subventions, dont les attributs sont précisés par décret.

 

MISSION

La mission de l’ASER est d’assurer la promotion et le développement de l’électrification rurale, en accordant une assistance technique et financière aux entreprises et aux particuliers intervenant dans le secteur de l’électricité.

Cette mission se décline comme suit :

INFORMATION

  • Campagne d’information générale sur le cadre de l’électrification rurale (ER)
  • Valorisation de l’expérience acquise au Sénégal et ailleurs

DEVELOPPEMENT  DE  L’OFFRE  DE  SERVICES

  • Renforcement de l’expertise nationale
  • Renforcement de l’offre des services techniques
  • Développement de l’offre des services financiers adaptés
  • Développement de solutions novatrices à moindre coût

MAITRISE  D’OUVRAGE  DELEGUEE  POUR  L’EXECUTION  DES  PPER  

  • Définition des programmes prioritaires d’ER
  • Attribution de concessions dans le cadre du Programme prioritaire d’électrification rurale (PPER) par appels d’offres
  • Assistance technique aux attributaires des concessions
  • Suivi-contrôle de l’exécution des PPER
  • Appui au montage des projets Erils (Electrification Rurale d’Initiative Locale)

APPUI  AU  MONTAGE  DES  PROJETS ERILS

  • Assistance technique et financière

GESTION  DES  FINANCEMENTS  POUR  L’ER

  • Mobilisation des financements auprès des bailleurs de fonds
  • Choix de la politique de financement de l’ER
  • Mise en œuvre de la politique de financement

SUIVI  ET  CONTROLE  DES  ACTIVITES  DE  L’ER

  • Contrôle de qualité des composants utilisés en ER
  • Suivi de la réalisation des projets ER
  • Suivi et évaluation du Plan d’action sénégalais d’électrification rurale (PASER)
  • Assistance au règlement des conflits entre usagers et opérateurs

 

« L’Electricité Partout et pour Tous, pour un développement rural durable »

 

Promouvoir l’électrification rurale, c’est contribuer à la lutte contre la pauvreté grâce à :

  • L’amélioration du cadre de vie des populations ;
  • La diminution de l’exode rural et parfois le retour en campagne ;
  • L’incitation aux voyages et déplacements en milieu rural et séjour plus agréable pour les urbains ;
  • Un meilleur accès à l’information (en général) ;
  • La promotion des activités génératrices de revenus ;
  • L’acquisition d’équipements électroménagers ;
  • La réduction des corvées harassantes de la femme rurale ;
  • L’augmentation du taux de scolarisation des enfants, notamment les filles, et meilleurs résultats scolaires
  • Une meilleure hygiène des aliments : conservation aux frais
  • Un effet positif sur la santé publique grâce à une meilleure conservation des médicaments et des vaccins ;
  • La réduction de la pression sur les ressources forestières (bois de chauffe et charbon de bois) ;
  • Le développement des activités culturelles et de loisirs (foyers des jeunes, etc.) ;
  • L’amélioration de la sécurité individuelle et collective : éclairage domestique et public ;
  • La contribution à la diminution de la dispersion de l’habitat et tendance au regroupement
  • L’incitation aux constructions en dur ;
  • L’impact positif sur les activités du secteur des BTP, et sur l’économie en général.