MINISTÈRE DU PÉTROLE
ET DES ENERGIES

CENTRALE A CHARBON SENDOU 1 Le ministre Thierno A. Sall satisfait de l'avancement des travaux

 

Le Ministre de l'Energie et du développement des énergies renouvelables, M. Thierno Alassane Sall, en compagnie du Directeur général de Senelec, M. Mactar Cissé, ont effectué hier, jeudi 2 mars 2017, une visite de chantier sur le site de Bargny qui abrite la future centrale IPP charbon Sendou 1 dont les travaux ont bien repris après quelques mois d'arrêt.

Le ministre Thierno Alassane Sall, qui s'est dit ‘’satisfait’’ de l’état d’avancement des travaux, promet la réception de l’ouvrage pour bientôt. Eric Lhommé, administrateur général de la Compagnie d’électricité du Sénégal g(CES), maître d'ouvrage du projet, est allé plus loin sur les délais en annonçant la livraison de la centrale pour le mois d'octobre prochain. 

Si le projet a connu un coup d'arrêt, a rappelé le ministre, "c'est parce qu'il y a eu quelques désaccords entre les promoteurs Suédois Nykomb et Marocain AFG. Aujourd’hui tout est rentré dans l'ordre", s'est réjouit le ministre qui souligne qu'" il a fallu beaucoup d'abnégation de la part de l’équipe de Senelec et du gouvernement du Sénégal, d'une part, mais aussi des responsables de la commune de Bargny d'autre part, qui n'ont ménagé aucun effort pour apaiser les craintes des populations quant aux impacts du projet’’, a dit le ministre.

Pour la phase 1 du projet, la Compagnie d’électricité du Sénégal (CES) va injecter 115 Mw d’énergies dans le réseau de Senelec. Toutefois, le ministre renseigne que dans le contrat qui lie les deux parties (Senelec et CES), la production sera vendue à la Senelec à un ‘’prix compétitif et stable’’. Cela, ajoute-t-il, "permettra même à la Senelec de réussir son mix énergétique et d’être un petit peu sécurisée par rapport aux fluctuations des prix des hydrocarbures’’, étant donné que les prix du charbon sont fixes, contrairement à ceux des hydrocarbures.

Un peu plus tôt dans la matinée, le ministre et sa délégation ont été reçus par lédile de la commune à la salle des délibérations de Bargny où un accord tripartite a été signé entre Senelec, la commune de Bargny et la CES. À travers cet accord, Senelec et la CES s’engagent à accompagner les autorités municipales dans le relogement des personnes affectées par l’avancée de la mer.