MINISTÈRE DU PÉTROLE
ET DES ENERGIES

Enjeux territoriaux

Le Sénégal est caractérisé par une couverture inégale en services énergétiques. Le taux d’électrification urbaine est de 88 % en 2013, alors qu’en milieu rural le taux d’électrification est de 29 % ; ce qui donne, au total, un taux d’électrification nationale de 60,6 %. Ce taux cache d’importantes disparités entre les régions et à l’intérieur des régions entre les différents départements. Ainsi, le diagnostic réalisé dans le cadre du PNUER initié par le MEDER, il ressort que ce taux est (i) inférieur à 10% dans 14 départements (soit 33,3%), (ii) compris entre 10% et 30% dans 17 départements (soit 40,5%) et (iii) supérieur à 30% dans 11 départements (soit 26,2%). Les plus faibles taux sont observés dans les départements de Koungueul et Kédougou avec 3%. Ces disparités constituent un facteur limitant pour un l’aménagement équilibré du territoire. Aussi, il est attendu, que la mise en œuvre de solutions techniques basées sur les EnR caractérisées par une répartition spatiale quasi homogène sur l’étendue du pays, constitue une réelle perspective pour l’accès des populations rurales où qu’elles se trouvent aux services énergétiques modernes. Le développement des énergies renouvelables, paramètre-clé pour l’exploitation de toutes les potentialités socio-économiques locales, contribue à la mise en œuvre harmonieuse de l’aménagement du territoire au niveau des différentes zones éco-géographiques.