MINISTÈRE DU PÉTROLE
ET DES ENERGIES

Solaire thermique

Le Sénégal a mis en œuvre depuis plus d’un quart de siècle un important programme de recherche - développement sur la sous-filière solaire thermique avec la mise au point des premières pompes thermodynamiques et les chauffe-eaux solaires au  niveau de l’Université de Dakar (Institut de Physique météorologique H. Masson, devenu CERER). Certains produits issus de cette recherche, expérimentés depuis de nombreuses décennies au Sénégal, sont parvenus à un stade commercial. Cependant malgré la tentative de l’usine de montage de chauffe-eaux solaires (CES) de la SINAES, force est de reconnaître qu’il ne s’en est pas suivi le développement d’une véritable industrie locale pour la diffusion de ces équipements.