Le Président Sall salue le travail de Senelec

Inauguration de la première phase de la centrale éolienne de Taïba Ndiaye

Le Président Sall salue le travail de Senelec

Le Président Macky Sall a inauguré le lundi 24 février 2020 la première tranche de la centrale éolienne de Taïba Ndiaye, située à une centaine de kilomètres de Dakar, dans le département de Tivaouane, région de Thiès (centre). C’était en présence du Ministre du Pétrole et des Energies, du Directeur Général de Senelec, des représentations diplomatiques américaine, britannique des partenaires du projet, notamment les sociétés Lekela (maître d’ouvrage) et de Vestas ainsi que des autorités administratives, locales et religieuses. Une occasion saisie par le Président de la République pour saluer le management moderne de Senelec, par les différents directeurs généraux de passage.

Je saisis l’occasion pour saluer le travail de Senelec, une entreprise à 100% de capitaux publics, qui est un modèle assez rare en Afrique. Elle a réussi à relever le défi de la disponibilité de l’électricité, a dit en substance le Président de la République. Il a ainsi magnifié le management des différents directeurs généraux qui ont eu à diriger ces dernières années la société et qui ont contribué à la rendre performante. Le président Sall s’exprimait ainsi à l’inauguration de la première tranche de la centrale éolienne de Taïba Ndiaye, qui injecte sur le réseau électrique de Senelec 50MW, depuis décembre 2019.

Cette centrale vient s’ajouter aux 8 centrales solaires déjà disponibles sur le réseau, ce qui place notre pays en bonne position dans la transition vers un mix énergétique propre, avec 22% d’énergie renouvelable. A la réception des deux autres tranches, le Sénégal sera à près de 30% d’énergie renouvelable.

« Nous sommes à près de 22% d’énergie renouvelable, donc d’énergie propre et à la fin de cette centrale éolienne de Taïba Ndiaye, nous serons à 30%, compte non tenu du fait qu’à partir de 2022, dans deux ans précisément, le Sénégal produira de l’électricité à partir du gaz, avec la stratégie gas to power », a souligné le Président. Pour Macky Sall, cela va permettre à notre pays d’être « l’un des rares qui utilisera de l’énergie propre à plus de 90% » puisque le gaz est un « clean energy », même s’il n’est pas renouvelable ».

’’Le Sénégal émergent, c’est un Sénégal qui carbure poussé dans son élan par un mixte énergétique qui allie toutes nos potentialités, afin d’assurer un service continu de qualité et à des coûts compétitifs’’, a souligné le Président Sall.

Il a jouté : « A travers ces champs solaires et cette centrale éolienne, vous êtes en train de devenir le foyer ardent de l’énergie renouvelable du Sénégal et de l’énergie propre’’, faisant allusion aux centrales solaires de Sinthiou Mékhé et de Ten Merina, en service dans la région de Thiès, auxquelles est venue s’ajouter la centrale éolienne.

La centrale éolienne de Taïba, « permettra d’éviter le rejet de 300 000 tonnes de gaz carbonique par an, dans l’atmosphère », a dit le Président Sall ; ce qui est une avancée non négligeable.

Des retombées positives pour la localité

Pour M. Alé LÔ, le maire de Taiba Ndiaye, la centrale éolienne a déjà des retombées positives dans la commune, grâce à la politique de responsabilité sociétale d’entreprise (RSE) mise en place par les promoteurs. La centrale éolienne, informe-t-il, a déjà permis à 300 jeunes dont 2/3 issus de la localité de trouver du travail lors de la première phase de construction. Il a estimé que le projet aura des retombées positives sur l’ensemble des populations de la zone, notamment avec les pistes de production et de désenclavement réalisées et la création de nombreuses opportunités d’emplois directs ou indirects, des avantages financiers, etc.

Des retombées confirmées par la société Lekela qui envisage d’accompagner la commune pendant toute la durée du projet évaluée à 20 ans. L’entreprise entend injecter entre 300 et 400 millions de francs chaque année, au titre de la RSE, ce qui permettra à la commune et aux populations bénéficiaires d’envisager l’avenir avec optimisme, grâce à l’activité économique qui sera créée.

Rappelons que le Parc Eolien de Taïba Ndiaye est composé de 46 turbines éoliennes hautes de 180m, capables de produire 3,45 MW chacune, qui donneront au total 158,7 MW d’énergie propre et fiable, injectée sur le réseau de Senelec. Il est le plus grand parc éolien jamais construit en Afrique de l’Ouest. A terme, il fournira l’électricité à plus de 2 millions de personnes. Il couvre une superficie de 41 hectares.

Le projet va augmenter de 15% la capacité de production d’électricité du Sénégal et représentera à lui seul plus de la moitié de l’énergie renouvelable du pays. Il constitue une part importante du programme énergétique du Plan Sénégal Emergent, si cher au Président de la République Macky Sall.  Il renforce la place du Sénégal comme un des pays leaders en production d’énergies renouvelables.