Les premiers caissons mis à l’eau.

Le Ministre du Pétrole et des Energies, accompagné de son homologue mauritanien, a visité le mardi 18 mai 2021 le chantier de fabrication des 21 caissons qui vont servir de digue de protection pour les installations sur le terminal gazier du projet GTA. Les deux ministres se disent satisfaits de l’état d’avancement des travaux dont la fin est prévue en octobre prochain. A l’occasion ils ont lancé officiellement la mise à l’eau du premier caisson.
Ce chantier est un défi technologique, technique et du point de vue ingénierie. En effet les caissons impressionnent de par leur dimension mais aussi de par les engins utilisés et du nombre de personnes impliquées dans la fabrication : Chaque caisson a une hauteur de 33 m soit l’équivalent d’un immeuble de 11 étages et pèse 16 000 tonnes. Mais pour installer un tel chantier il a fallu d’abord gagner 12 hectares sur la mer au mole 8 du Port autonome de Dakar. Eiffage en assure la maitrise d’ouvrage mais elle travaille avec plus de 180 entreprises sénégalaises ; ce qui fera dire au Ministre du Pétrole et des Energies que « ce chantier est un bel exemple de mise en œuvre du contenu local puisqu’il a permis de créer près 2165 emplois directs ».

En Mauritanie également le projet GTA fait travailler déjà plus de 1600 personnes et 80 sociétés. En effet, c’est la carrière de Hajar Dekhen située à 275 Km de Nouakchott qui produit les 2,5 millions de tonnes de roches nécessaires à la réalisation de l’assise du brise lame. Une fois en mer, les caissons seront disposés de manière à créer une sorte de mur pour briser la houle qui ne pourra pas arriver au niveau des navires devant produire et liquéfier le gaz.
Après avoir suivi les explications des techniciens lors d’une séance de briefing, les deux ministres ont procédé au lancement officiel de la mise à l’eau du premier caisson. C’est aussi une manœuvre délicate mais parfaitement maitrisée par les techniciens. En fait les caissons glissent sur des sortes de rails avant de se poser sur une barge qui va les déposer à la zone de stockage au large de Gorée avant qu’ils ne soient acheminés plus tard vers Saint Louis, là où la plateforme doit être posée. Neuf (9) caissons sont déjà prêts sur les 21 nécessaires. Le chantier a démarré en juillet 2019 et devait se terminer en décembre 2020. Il a toutefois connu un retard en raison de la pandémie de la COVID. Le lancement s’est déroulé en présence du directeur général de Petrosen, des équipes de BP et KOSMOS membres de la joint-venture qui opère sur GTA, des ambassadeurs des Etats Unis et de Grande Bretagne au Sénégal.