L’AEME lance le programme « ECOFRIDGES » de la CEDEAO.

Le programme « Ecofridges », Initiative de la CEDEAO sur les réfrigérateurs et les climatiseurs, dont l’objectif est de promouvoir des équipements de froid efficaces en énergie et respectueux de l’environnement, a été lancé, ce jeudi 29 avril 2021, à Dakar, par le Ministre du Pétrole et des Énergies, Mme Aïssatou Sophie GLADIMA, en présence du Secrétaire Général du Ministère de l’Environnement et du Développement Durable.
Acquérir un réfrigérateur ou un climatiseur neuf, économe en énergie et respectueux de l’environnement à zéro franc et payer cet équipement à partir de sa facture d’électricité !!! C’est bien possible avec le programme Ecofridges qui a été lancé, ce jeudi 29 avril 2021, à Dakar, par le Ministre du Pétrole et des Énergies, Mme Aïssatou Sophie GLADIMA.

Ecofridges est une initiative ouest-africaine qui vise la réduction des factures d’électricité des ménages, tout en luttant contre la dégradation de l’environnement. La phase pilote est exécutée par le Ghana (pour les pays anglophones) et le Sénégal (pour les pays francophones). L’objectif, dans la phase pilote, est de remplacer, d’ici à 2024, quelques 19200 réfrigérateurs et climatiseurs usagers par des appareils neufs, économes en énergie et respectueux de l’environnement pour un investissement de près de 3 milliards de francs CFA.
Selon le Ministre du Pétrole et des Énergies, Mme Aissatou Sophie GLADIMA, « ce programme, parfaitement articulé avec les orientations de la Lettre de Politique de Développement du Secteur de l’Énergie (LPDSE) relative à la promotion des équipements performants, est une innovation qui va faciliter l’accès des ménages à des réfrigérateurs et climatiseurs efficaces et respectueux de l’environnement. Il contribue ainsi à l’opérationnalisation du Plan stratégique de développement de la maîtrise de l’énergie qui regroupe les principaux programmes prioritaires dans le domaine, à moyen terme ».

«Ecofridges» découle de l’initiative de l’Amendement de Kigali sur l’efficacité énergétique dans le secteur de la réfrigération et de la climatisation qui promeut des équipements de froid efficaces en énergie et respectueux de l’environnement. Au Sénégal, « Ecofridges » sera déroulé dans une dynamique partenariale impliquant l’Agence pour l’Économie et la Maîtrise de l’Énergie (Aeme), la Senelec, la Direction de l’Environnement et des Établissements Classées (Deec), et le Programme « United for efficiency « d’Onu-Environnement ». Il a, entre autres objectifs, de permettre aux ménages sénégalais d’adopter des modèles énergétiques efficaces, de contribuer fortement à la baisse de la demande d’énergie au Sénégal et de réduire la production de gaz à effet de serre.

Réduire la production de gaz à effet de serre :
D’après toujours la Ministre, « la réussite de sa mise en œuvre permettra de stimuler l’utilisation des équipements électriques performants et d’assainir le marché de ces équipements au Sénégal ». Selon elle, « il convient de noter que le potentiel d’économie d’énergie, évalué à 36% dans ce sous-secteur, est essentiellement tiré par les consommations énergétiques des ménages, reposant essentiellement sur les besoins en froid. Le réfrigérateur et le climatiseur sont en effet le premier poste de consommation d’énergie dans les ménages car les équipements ont une grande incidence sur la hausse des besoins en électricité et causent des dommages importants à l’environnement ».
« Grâce à son mécanisme de financement innovant, nous espérons renverser la tendance des consommations énergétiques et des factures d’électricité des ménages afin de les rendre plus accessibles, plus durables et plus soutenables financièrement. Ce sera également un point de soulagement en cette période de crise sanitaire qui a beaucoup affecté notre économie et notamment les ménages », a informé Aissatou Sophie GLADIMA.

Pour bénéficier du programme Ecofridges, le consommateur, une fois éligible, remplit un formulaire de demande de participation chez le fournisseur agréé et signe une convention de crédit avec La Banque Agricole. Après cette phase, il donne son ancien réfrigérateur ou climatiseur au fournisseur qui lui livre un appareil neuf à crédit (avec un taux d’intérêt de 0%) qu’il paie sur 24 ou 36 mois à partir de son compteur Woyofal. A signaler que le consommateur peut également acheter un équipement certifié sans remplacer un ancien équipement. Il le précisera dans son formulaire de demande.