DIACKSAO SALOUM ET TOUBA NGUEYENNE ONT DESORMAIS ACCES A L’ELECTRICITE

Le Ministre du Pétrole et des Énergies a inauguré le vendredi 11 juin 2021 les mini centrales photovoltaïques de Diacksao Saloum et Touba Ngueyenne, région de Kaffrine, département de Malem Hodar. Ces deux villages font partie du premier cluster (constitué de 21 villages), réalisé dans le cadre de la mise en œuvre du projet d’électrification « ASER 300 villages ». Dans les deux localités, l’arrivée de l’électricité est saluée comme une opportunité qui devrait catalyser le développement des terroirs.

Ce sont de mini centrales solaires photovoltaïques conçues pour fournir de l’électricité à plusieurs villages très éloignés du réseau. Le projet est financé par la coopération allemande à hauteur de 120 millions d’euros soient plus de 78 milliards de FCFA à travers la KFW. La réalisation technique des centrales est assurée par l’entreprise allemande GAUFF Engeniering. Chaque centrale est constituée d’un container climatisé avec une isolation thermique, un champ photovoltaïque de 45 kWc avec une capacité de stockage de 222,4kWh et de 2 km de lignes de basse tension. A Diacksao Saloum, 46 ménages soient 875 personnes ont ainsi accès à l’électricité tandis qu’à Touba Ngueyenne 61 ménages soient 1159 personnes sont concernées. Ce projet s’inscrit dans le cadre du plan Sénégal Emergent qui place l’accès à l’énergie au cœur de ses priorités.
Après le mot de bienvenu du chef de village Diacksao et les prières formulées par le marabout Serigne Ahmet SY dont le père Serigne Abdou Aziz SY DABAKH est le fondateur du village, il revenait au maire de DIANKE SOUF de dire la reconnaissance des populations au chef de l’état pour cette importante réalisation qui apporte la lumière et éclaircit l’horizon dans le terroir. Pour Seydou NDIAYE « l’arrivée de l’électricité va, à coup sûr, accélérer le développement de ces localités qui n’ont plus rien à envier aux villes ». Seulement le maire plaide pour le raccordement d’autres localités de sa commune qui attendent toujours. C’est pourquoi il a demandé à Mme le ministre du pétrole et des énergies d’être l’interprète des populations auprès du chef de l’état.

Pour Mme le ministre, cette cérémonie officielle « marque une fois encore l’engagement de l’Etat à l’atteinte des objectifs fixés pour l’accès universel aux services électriques. En effet, lorsque son excellence Macky SALL arrivait au pouvoir, le taux d’électrification rurale était trop bas. C’est pourquoi il avait instruit le gouvernement d’élaborer un programme national d’électrification rurale (PNER) qui devait permettre d’atteindre les objectifs d’accès visés à l’horizon 2025, plus d’équité et de justice sociale. L’exécution de ce programme a permis aujourd’hui d’avoir un taux de près de 60% d’électrification rurale contre 24% en 2012 ».

300 villages seront électrifiés grâce à des mini-centrales solaires
Après Diacksao, Mme le ministre du pétrole et des énergies a mis le cap sur Touba Ngueyene. Sur place, elle a également procédé à l’inauguration de la mini centrale dédiée à cette localité. Les populations fortement mobilisées pour la circonstance ont tenu à remercier les autorités pour cette réalisation. Tour à tour le chef de village, le maire de la commune de Sagna et le président du conseil départemental de Malem Hodar ont pris la parole pour dire merci au chef de l’état. Pour le président du conseil départemental « l’inauguration de ces centrales dans le cadre de l’électrification rurale va accélérer le développement des localités bénéficiaires ».
Pour sa part, Mme le ministre a tenu à rappeler que « le projet est prévu pour une durée de quarante-huit (48) mois, et permettra l’électrification de plus de 300 villages grâce à des mini-centrales solaires photovoltaïques alimentant des mini-réseaux ».
Avec 15 départements impactés répartis dans 7 régions du Sénégal et plus 20 000 ménages concernés pour une population de 180 000 personnes atteintes en sus des trois (3) centres pédagogiques mis en place, « nous cheminons d’un pas sûr vers un équilibre régional en matière d’accès à l’électricité. Cela répond également à la volonté de rétablir une équité sociale entre zones rurales et urbaines si chère à son Excellence Monsieur Macky Sall Président de la République » a-t-elle ajouté.

C’est pourquoi elle a exhorté l’ensemble des acteurs à maintenir cette célérité qui a permis d’avoir des résultats probants dans ce cluster de Malhem Hodar.
Le projet « ASER 300 Villages » s’inscrit dans le cadre du programme national d’électrification rurale et du plan stratégique de développement de l’ASER avec ses différentes orientations dont l’amélioration des conditions de vie des populations rurales, contribuant ainsi à l’atteinte des objectifs de développement durable. Il intervient dans les régions de Kaffrine, Kolda, Tambacounda, Kédougou, Louga, St Louis, Fatick et Kaolack.