LE MPE PRESENTE LES OPPORTUNITES D’INVESTISSEMENT DANS LE SECTEUR DE L’ENERGIE

La semaine de l’énergie a vécu à Dubaï. Initiée par le Ministère du Pétrole et des Energies en collaboration avec le commissariat général à l’expo universelle Dubaï 2020, elle s’est tenue du 14 au 19 novembre 2021. L’organisation de cette semaine fait suite à l’invitation que le Ministère du Commerce, des Petites et Moyennes Entreprises avait adressée au Ministère du Pétrole et des Energies pour participer activement à cet important événement mondial.

L’objectif de cette semaine était de faire la promotion des projets et programmes dans le secteur de l’énergie ainsi que les opportunités d’affaires pour les éventuels investisseurs dans notre pays.

La semaine a démarré par une journée de l’énergie, présidée par Dr. Aissatou Sophie GLADIMA, Ministre du Pétrole et des Energies, en présence du Premier Conseiller de l’Ambassade du Sénégal aux Emirats Arabes Unis, du représentant du commissaire à l’exposition et de la présence des représentants des directions et agences nationales rattachées au ministère. Quatre temps forts ont marqué cette journée de lancement. Le Ministre et sa délégation ont d’abord visité le Pavillon Sénégal, avant de se rendre dans les Pavillons de la Russie, de l’Allemagne et des Emirats Arabes Unis. Le choix de ces 3 pavillons n’est pas fortuit. La Russie en tant que grand pays producteur de gaz et de pétrole, candidat à l’organisation de l’expo 2030, l’Allemagne, grâce à ses avancées remarquables dans le domaine des énergies renouvelable et de l’économie verte et enfin les Emirats Arabes Unis, pays organisateur et qui dispose d’une expertise avérée dans le pétrole et le gaz. Ces visites ont été hautement appréciées par les responsables des pavillons choisis. A chaque étape, après la visite et les explications fournies, le Ministre a eu à signer le livre d’or.

B2B : les structures rattachées au MPE rencontrent des partenaires

Dans l’après-midi, la journée s’est poursuivie par une présentation des projets et opportunités d’investissement dans le secteur de l’énergie suivi d’un point de presse, en présence d’une dizaine d’investisseurs et de la presse internationale. Cette rencontre a suscité beaucoup d’intérêt de la part des investisseurs potentiels qui ont par la suite demandé des rencontres bilatérales pour approfondir les discussions.  

Tout au long de la semaine les différentes structures rattachées au MPE, sociétés nationales comme agences ont rencontré des partenaires qui veulent s’implanter au Sénégal pour développer des affaires. C’est le cas entres autres de Senecar, une société basée à Dubaï et qui souhaite construire une usine de fabrication de carreaux au Sénégal dans la zone économique spéciale de Diass, de CTC Global une compagnie américaine, d’Irvine en Californie qui développe le conducteur ACCC (Aluminum Conductor Composite Core) breveté en 2003,  de SENECERA (Senegal Ceramics) qui a un projet d’usine de fabrication de céramiques au Sénégal avec un investissement prévisionnel estimé à 80 millions US$, de Earth Link and Advanced Ressources Developpement (ELARD), une société spécialisée sur les questions d’environnement, d’Hygiène et de Sécurité. Basée aux Emirats Arabes Unis, ELARD opère actuellement dans le Golfe, en Afrique du Nord et en Afrique de l’Est.

Les contacts déjà entamés à Dubaï feront l’objet de suivi, pour approfondir les discussions dans l’optique d’attirer ces investisseurs au Sénégal.